UA-7101967-1

17/06/2009

Félicité de Gulliver dans le pays des Houyhnhnms.

Je jouissais d'une santé parfaite et d'une paix d'esprit inaltérable. Je ne me voyais exposé ni à l'inconstance ou à la trahison des amis, ni aux pièges invisibles des ennemis cachés. Je n'étais point tenté d'aller faire honteusement ma cour à un grand seigneur ou à sa maîtresse pour avoir l'honneur de sa protection ou de sa bienveillance. Je' n'étais point obligé de me précautionner contre la fraude et l'oppression; il n'y avait point là d'espions et de délateur gagé, ni de lord mayor crédule, politique, étourdi et malfaisant. Là, je ne craignais point de voir mon honneur flétri par des accusations absurdes, et ma liberté honteusement ravie par des complots indignes et par des ordres surpris. Il n'y avait point en ce pays-là de médecins pour m'empoisonner, de procureurs pour me ruiner, ni d'auteurs pour m'ennuyer. Je n'étais point environné de railleurs, de rieurs, de médisants, de censeurs, de calomniateurs, d'escrocs, de filous, de mauvais plaisants, de joueurs, d'impertinents nouvellistes, d'esprits forts, d'hypocondriaques, de babillards, de disputeurs, de gens de parti, de séducteurs, de faux savants. Là, point de marchands trompeurs, point de faquins, point de précieux ridicules, point d'esprits fades, point de damoiseaux, point de petits maitres, point de fats, point de traineurs d'épée, point d'ivrognes, point de pédants. Mes oreilles n'étaient point sonillées de discours licencieux et impies; mes yeux n'étaient point blessés par la vue d'un maraud enrichi et élevé, et par celle d'un honnête homme abandonné à sa vertu comme à sa mauvaise destinée.

Swift

00:53 Écrit par walloween dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swift |  Facebook

16/06/2009

Syro-Malabar et Syro-Malankara

 

I. L'Eglise Syro-Malabar

L'Eglise syro-malabar trouve ses origines quand, selon la tradition, l'apôtre saint Thomas arriva en Inde en 52 de notre ère, ses membres sont nommés les "chrétiens de saint Thomas." C'est une des quatre Eglises orientales à partager la tradition liturgique syrienne orientale, les autres: Edesse, Séleucie Ctésiphon et Perse, perpétuent l'héritage particulier des relations hiérarchiques entre les Syro-Malabars et les Eglises de Chaldée sous le cathollcat de Sé1eucle-Ctésiphon. Au 16°siecle les Portugais vinrent en Inde,1es missionnaires latins suspectant les chrétiens de saint Thomas d'hérésie, commencèrent à les convertir et les placèrent sous la juridiction des évêques latins. En1653, à Mattanchery, par la fameuse "déclaration de Conan cross" , l' Eglise de saint Thomas fit le serment de ne plus obéir qu'à l' évêque gouverneur latin ce qui entraîna la division de la communauté. De nouveaux évènements amenèrent certains à revenir sous le gouvernement latin, les autres demeurèrent fermes dans leur opposition aux Portugais. Ceux qui persévérèrent dans le rite latin forment l' Eglise que nous connaissons aujourd'hui sous le nom d' Eglise Syro-malabar .Les autres opposés aux Portugais se tournèrent vers les évêques orientaux, certains se rendirent au patriarche jacobite. A nouveau, une partie d'entre eux se réunirent à la communion catholique en 1930 et sont maintenant connus sous le nom d' Eglise Syro-Malankara.

II. L' Eglise Syro-Malankara

La communauté fondée vers 52 se renforça de Chrétiens immigrés de Perse en 345, améliorant ainsi les relations avec les Eglises persanes, quelques unes furent fondées par de proches disciples de saint Thomas. Les deux Eglises d'Inde et de Perse se trouvaient en étroite communion avec les premières communautés apostoliques, cette situation perdura jusqu'au 16°siècle. Quand l' Eglise occidentale vint au contact de l' Eglise indienne par les marchands et les missionnaires portugais, contacts cordiaux au début, mais divers conflits naquirent et les Chrétiens d'Inde brisèrent les liens avec les missionnaires . Plus tard la majorité renoua avec la hiérarchie portugaise de l' Eglise malabar, le reste se constitua en communauté indépendante et progressivement, adopta la liturgie d'Antioche et ses traditions canoniques. L'Eglise Malan Kara trouve ses racines dans l'ancienne liturgie antiochêne, elle-même tirée de l'Anaphore de Saint Jacques en usage dans l' Eglise de Jérusalem où le Christ tint son dernier repas. 300 ans de laborieux efforts de réconciliation furent couronnés de succès en 1930: une petite communauté de Malandres se réunit au Vatican et fut reconnue comme l' Eglise Catholique Malankara constituée aujourd'hui d'un archevêché, deux évêchés, cinq évêques, 500 prêtres, 1200 religieux hommes et femmes et trois groupes de fidèles. L'Eglise Malankara non catholique possède encore 3 millions de fidèles. Les uns et les autres se retrouvent partout en Inde et dans le monde.

09:52 Écrit par walloween dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syro-malabar, syro-malankara |  Facebook

L'élan - Woody Allen

Une fois, j’ai tué un élan. Je chassais à la campagne, et j’ai tué un élan, je l’accroche au pare choc de ma voiture et je retourne chez moi par la grand route, mais, je n’avais pas réalisé que la balle n’avait pas pénétré l’élan. Elle n’avait fait qu’érafler le scalp, frappant l’animalalen.jpg d’inconscience. En roulant, l’élan se réveille. Bon, maintenant, je conduis avec un élan vivant sur mon pare-chocs, il fait les clignoteurs et vous savez qu’il y a une loi, dans l’État de New York qui interdit de conduire avec un élan vivant sur votre pare choc le mardi, le jeudi et le samedi. Je suis assez paniqué et je me rappelle que des amis à moi offrent un bal costumé. J’y vais, j’y amène l’élan et je l’oublie à la fête, je n’y serais pour rien. Donc, je prends la route et je frappe à la porte. L’élan est à coté de moi. Mes hôtes viennent m’ouvrir. Je leur dis " hello, vous connaissez les Solomons ". Nous entrons. L’élan socialise, il se comporte très bien et plait. Deux mecs essaient de lui vendre des assurances pendant une heure et demi. Minuit arrive, c’est l’heure de la remise du prix du plus beau costume de la soirée. Le premier prix va aux Berkowitz, un couple marié habillé en élan, L’élan a le deuxième prix. L’élan est furieux. Il s’enferme avec les Berkowitz et on peut les entendre se battre, finalement ils s’assomment tous les trois. Maintenant, je me dis que c’est ma chance, j’empoigne l’élan, je le replante sur mon pare choc et je reprends la route mais j’avais pris les Berkowitz. Bon, je conduis avec deux juifs sur mon pare choc et il y a une loi dans l’État de New York… le mardi, le jeudi et spécialement le samedi. Le lendemain matin les Berkowitz se réveillent dans les bois, en costume d’élan. Monsieur Berkowitz est tiré et empaillé, on peut le voir au club athlétique de New York et la blague est pour eux parce que c’est un club privé.

 

09:41 Écrit par walloween dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : woody allen, moose |  Facebook

15/06/2009

Les sales petits secrets de l’heure du bain

Il n’y a rien de neuf à essayer de rester propre bien que cette valeur change sans cesse. Chaque génération choisit la place qui est la sienne entre le sordide et l’immaculé. Dans son nouveau livre " Propre", Katherine Ashenburg sélectionne les changements historiques majeurs dans l’histoire de l’hygiène.

-1.700: La baignoire la plus ancienne provient du palais de Cnossos, elle est faite d’argile peinte.

-500: Les Grecs utilisent les bains publics avec des baignoires et des douches primitives. A la maison, ils se lavent dans des éviers à piédestal.

100: Les jours glorieux des grandes maisons de bain impériales ont transformé les ablutions quotidiennes qui comprend des eaux froides, tièdes et chaudes en interlude quotidien élaboré et hautement social.

537: Les Goths interrompent les aqueducs et les bains impériaux ne s’en sont jamais remis. Les bains et les ablutions ont duré plus longtemps dans la partie orientale de l’empire byzantin ou ils mutèrent en hammams ou bains turcs.

1000 : Les croisés reviennent de l’Est avec la nouveauté d’une délicieuse coutume. Des bains sont construis un peu partout en Europe et ils connurent le succès jusqu’en 1347, année ou la peste noire envahit l’Europe et tue une personne sur trois en quatre ans. Les médecins préviennent qu’ouvrir les pores dans l’eau chaude permet à la peste d’entrer dans le corps. Les bains sont fermés et les gens se mettent à éviter l’eau pour quatre siècles. C’est la période la plus sale de l’Europe, ce qu’évoque l’adage hygiénique traditionnel : "Saepe manus, raro pedes, nunquam caput" (Les mains souvent, les pieds rarement et la tête jamais). Et il est, bien sur, hors de question de se laver le corps.

1762 : L’Émile de Rousseau, publié, célèbre l’eau froide et la propreté. Le mouvement romantique glorifie la nature et le bain d’immersion opèrent un retour graduel.

1829 L’hôtel Tremont de Boston installe huit sous-sols de bains ou les invités peuvent se laver entièrement ", innovation qui transforma la monde des hôtels.

1837 Victoria monte sur le trône mais il n’y a pas de salle de bain à Buckingham Palace. Elle utilise une partie de sa dotation vestimentaire afin d’obtenir, par des tuyauteries, une source d’eau chaude dans sa chambre ou elle se baigne dans une baignoire portable.

1842 Les bains de Frederick Street s’ouvrent à Liverpool, premier bain public dans un quartier populaire et qui deviendront un prototype pour l’Angleterre et pour le continent.

1865 Le succès de la commission sanitaire de la guerre civile convainc les Américains que la propreté est progressiste, démocratique et quintessencielle ment américaine.

1878 Procter & Gamble, à Cincinnati met sur le marché " Ivoire " un des premiers savons abordables. Le savon et la publicité on t grandi ensemble en se renforçant mutuellement. A la fin du 19° siècle le savon et les ordonnances médicales sont devenus les premiers clients de la publicité. 

1998 700 nouveaux produits bactériens sont mis sur le marché au E.U. entre 1992 et 1998. Un d’entre eux se matérialise sous la forme d’une d’un rouleau pour soins oraux, genre de bande adhésive anti- microbienne conçue pour coller à la langue.

2005, Presque une nouvelle maison américaine sur quatre possèdent trois sales de bain ou plus. La taille moyenne de la salle de bain américaine a triplé entre 1994 et 2004.

 

 

 

09:35 Écrit par walloween dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : propreté, hygiène, goths, bain, baignoire, douche |  Facebook

Une étude qui fera date analyse les sources génétiques africaines et afro-américaines

Les chercheurs ont envisagé la variabilité génétique des peuples partout en Afrique afin de tenter de mettre à plat

l’histoire complexe de l’évolution chez les Africains et les Afro-américains. Les résultats aideront à dévoiler les gènes qui contribuent aux maladies de ces populations.

Les humains sont originaires d’Afrique, il y a 200.000 ans et se répandent dans le monde depuis 100.000 ans. L’Afrique possède encore plus de 2.000 groupes de population, définis par leur ethnicité, leur culture commune et leur langue. Mais ils n’ont jamais été bien définis dans les études de génétique humaine. Pour comprendre ces variations chez les populations africaines, une équipe de chercheurs africains, américains et européens ont passé des années à collecter des échantillons de gens vivant dans les endroits les plus reculés d’Afrique. L’effort était dirigé par le docteur Sarah Tishkoff de l’Université of Pennsylvanie financé par l’institut national de médecine générale

(NIGMS), L’institut national de recherche sur le génome humain (NHGRI) et l’institut national du cœur, des poumons et du sang (NHLBI), parmi d’autres. Les chercheurs analysèrent l’ADN de plus de 2.500 sujets de 121 populations géographiquement différentes. Ils étudièrent aussi 4 populations au E.U., de Chicago, Pittsburgh, Baltimore et Caroline du nord ainsi que des centaines de personnes dans 60 autres zones du monde. L’utilisation de plus de 1.300 marqueurs pour révéler les variations entre les génomes se révéla nécessaire. Les chercheurs rapportèrent leurs résultats dans l’édition en ligne de la revue Sciences du 30 avril 2009. Ils furent à même de moduler les populations ancestrales africaines en 14 groupes génétiques qui correspondent bien aux groupes ethniques, culturels et linguistiques. La plupart des populations possèdent un haut niveau d’ancilliarisme mixe, reflétant les migrations historiques du continent. Les données suggèrent une hérédité partagée entre quelques populations de chasseurs cueilleurs tels les locuteurs du Khoesan, langue à clics et les pygmées. L’analyse situe l’origine des migrations de l’homme moderne en Afrique du sud ouest, près de la frontière littorale entre la Namibie et l’Angola, correspondant, aujourd’hui aux terres des San. Les populations modernes ne sont pas l’image de celles du passé, mais ce résultat est congruent à d’autres études. Les ancêtres des afro-américains modernes apparaissent principalement originaires du Niger-Khordofan (à peu près 71%), d’Europe (à peu près 13%) et d’autres populations africaines (à peu près 8%). Quoi qu’il en soit le mélange varie considérablement entre les individus.

"Notre but " dit Tishkoff " a été de chercher ce qui pourrait bénéficier aux africains, à la fois en étudiant l’histoire de la population et en posant les jalons de futures études génétiques, y compris l’étude des facteurs génétiques, des facteurs de risques environnementaux et la réponse médicamenteuse. Les chercheurs disent que ces échantillons additionnels resteront importants dans le futur, particulièrement pour des régions non représentées dans cette étude, tels l’Afrique du nord et l’Afrique centrale

".

 

Harrison Wein, Ph.D.

00:40 Écrit par walloween dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, génétique, recherche |  Facebook