UA-7101967-1

21/05/2011

Le sexe, le pouvoir et les Français

L'affaire a ramené les clichés les plus éculés, et parmi d'autres  que les anglo-saxons ont les scandales sexuels tandis que les Français ont des problèmes d'argent. Ce qui s'est passé à New-Yorkest censé être l'exception de la règle, c'est dichotomie entre les anglo-saxons et les français est la pire des rengaines reprenant éternellement le refrain: " les anglo-saxons sont pudiques et réprimés tandis que les Français exhibent une attitude triomphante et ouverte à ce propos". Donc il serait impossible de concevoir un scandale sexuel français puisque personne ne serait choqué de voir desgens proéminents engagés dans des affaires extra-maritales, ce serait simplement un comportement parfaitement normal mais cette vision qu'on peut avoir des Français est fausse.


Mensonge pernicieux

C'est ce même stéréotype paresseux qui perpétue la notion que les Français sont d'extraordinaires amants. Le sexe ne leur donne aucun maux de tête aussi peuvent-ils chasser et mettre en pratique l'acte avec toute la fier passion de leurs gènes frénétiques gaulois.

La différence entre les culture n'est pas le sexe mais la politique et le pouvoir, naturellement cela convient à tout le monde d'entretenir l'équivoque. La presse étrangère et anglo-saxonne en particulier, se gargarisent de sondages pathétiques sur le nombre moyen annuel ,qui constitue un record du monde,  de préservatifs par mâle ou comment des hôtels entiers sont loués en bloc par des fonctionnaires d'age moyen qui trompent leurs femmes pendant deux heures dans l'après-midi. D'autant plus que si vous êtes français le reste du monde  vous fait le compliment de vos qualités, alors pourquoi nier? Mais tout cela n'est que du délire de perverti et un délire vicieux comme les évènements récents viennent de le montrer. Imaginons un ancien ministre, puissant et charismatique, pépite de son parti, à l' intellect subtile mais aussi passionnément intéressé par le sexe. Imaginons que tout au long de sa carrière, on le connaisse comme quelqu'un qui utilise à la fois sa position et sa force physique pour mener les femmes au lit. Sas amis le préviennent que son comportement tient du harcèlement sinon de l'abus, mais il continue.

Dans la foule

Ce qui arrive dans une société c'est que l'homme est exposé à la presse; intrusive, du soir, exploiteuse, peut-être mais les journaux découvrent des secrets et le bonhomme est forcé de changer ou de partir.

Mais qu'arrive-il en France? En France les comportements archaïques comme la sexualité agressive sont tout simplement ignorés par la presse.
Les lois sur la vie privée leur interdit de publier, seulement, dans tous les cas, les journalistes set les politiciens forment la même chalandise métropolitaine et " bon c'est ainsi, on le connait, c'est un grand séducteur, ha...ha...; mais personne ne s'est jamais plaint n'est-ce-pas?" Ceux qui savent ne disent rien, et l'animal finit par croise qu'il peut faire n'importe quoi n'importe où. En France, l’éden révolutionnaire, toute la vie politique et culturelle, tourne autour des élites.

On épargne à ces gens toute intrusion dans leur existence et quelques-uns en arrivent à agir comme des flâneurs fin de siècle à la Guy de Maupassant. collectionnant les maîtresses en perpétuant le mythe du séducteur latin. Mais je peux vous assurer que la plupart des gens ne mènent pas ce genre de vie. Et s'il peut sembler; qu'en France, les élites entretiennent une sorte de tolérance ultra-sophistiquée et tellement "moderne" à l'égard de leurs habitudes sexuelles, c'est principalement parce que nous n'en savons rien.

Les commentaires sont fermés.